Réunion d’information aux élus de La Châtaigneraie

Après avoir organisé des réunions d’information auprès des élus de Cezais, La Tardière, Cheffois et lors d’une conférence des maires du Pays de La Châtaigneraie, nous avons rencontrés le 13 juin les élus de La Châtaigneraie.

Réunion d’information auprès des élus de La Châtaigneraie

Un grand merci pour leur disponibilité, leur écoute et pour ce moment de partage démocratique sur le thème de l’éolien industriel.

L’association reste à disposition et poursuit sa mission d’information auprès des habitants et des élus locaux.

L’apen85 et Vent des Noues reçoivent des étudiants ingénieurs en agronomie

Les associations APEN 85 et Vent des Noues ont reçu mardi 5 avril 2022 des étudiants en première année de l’école d’ingénieur VetAgro Sup Clermont-Ferrand afin d’échanger sur le thème de l’éolien industriel.

Echanges entre les étudiants VetAgro Sup, l’apen85 et Vent des Noues

Dans le cadre d’un travail sur ce sujet de controverse, les étudiants s’intéressent aux éoliennes et leur implantation dans des parcelles agricoles en Vendée afin de répondre à cette problématique :

« L’implantation d’éoliennes dans des parcelles agricoles vendéennes est-elle caractérisée par une perturbation directe du milieu agronomique ? ».

Nous avons axé l’entretien sur les aspects suivants :
– Qu’est-ce que l’éolien industriel ?
– Présentation du Paysage et du relief de la Vendée
– L’impact environnemental
– L’impact sur les terres agricoles, les haies, les zones humides, les cours d’eau
– L’impact sur les chiroptères
– L’impact sur l’avifaune
– L’impact sanitaire sur les animaux d’élevage, l’humain

Nous avons été ravis de les accueillir et de partager avec eux de nombreux éléments sur ce sujet sensible.

L’association Vent des Noues en visite à l’Assemblée Nationale avec Pierre Henriet

L’Assemblée Nationale

Suite à l’invitation de Pierre Henriet, député de la 5ème circonscription secteur Sud-Est Vendée, littoral, Stéphanie Platteau, Présidente, et Fabien Platteau, responsable de la commission communication de l’association Vent des Noues, se sont rendus mercredi 16 mars 2022 à l’Assemblée Nationale pour une visite.

Fabien Platteau, Pierre Henriet et Stéphanie Platteau dans la cour d’honneur de l’Assemblée Nationale

Découverte de ce magnifique patrimoine français : la galerie des Fêtes, la salle des Séances, la bibliothèque…

L’occasion, bien sûr, de s’entretenir aussi avec le député et sa collaboratrice parlementaire sur le sujet du développement éolien industriel.

Pierre Henriet a réitéré son souhait de protéger le patrimoine et les paysages vendéens et de stopper la prolifération de l’éolien dans le Sud-Vendée, compte tenu de la saturation du territoire.

Cette présentation de l’Assemblée Nationale fut très instructive et nous remercions Pierre Henriet pour sa disponibilité et son soutien.

Réunion d’information au conseil municipal de Cheffois

Le 28 février, l’association Vent des Noues, en accompagnement à l’association locale Vent qui Vire, a organisé une réunion d’information, à l’attention des conseillers municipaux de Cheffois, sur le thème de l’éolien industriel.

L’association remercie Mr Le Maire et les conseillers pour leur écoute ainsi que pour la qualité des échanges, constructifs, autour de l’éolien industriel.

L’association a également rappelé la demande de mise en place immédiate d’un moratoire sur le projet éolien en cours à Cheffois.

Rencontre de notre député Pierre Henriet 

Le député Pierre Henriet a accepté un nouveau RDV de suivi avec l’association Vent des Noues, lundi 31 janvier 2022.

Nous avons fait un état des projets éoliens au Pays de La Châtaigneraie : Loge-Fougereuse, St Maurice des Noues et Cheffois mais également du département de la Vendée.

Nous l’avons informé de la présence de 4 associations sur le territoire du Pays de La Châtaigneraie: Vent de Voust, Vent des Noues, Vent qui vire et Vent des Lys.

Nous avons constaté l’évolution et la saturation du paysage en Sud-Vendée et notamment du secteur de Fontenay le Comte.

En tant que député Pierre Henriet est sollicité par le préfet pour donner un avis consultatif sur les projets éoliens à l’étude.
Il estime que le mitage des territoires ruraux par la multiplication de projets d’implantation d’éoliennes n’est pas souhaitable.

En conséquence, il indique qu’il s’oppose à tout nouveau projet d’implantation d’éoliennes compte tenu de la « saturation » du territoire vendéen : avis défavorable systématique lors des dépôts de dossier auprès de la Préfecture.

Il est d’accord pour dire qu’il faut mettre le verrou maintenant sinon, il y aura une prolifération au Pays de La Châtaigneraie.

Il salue le travail de l’association et trouve que c’est un bel engagement citoyen et nous invite à continuer d’informer les élus, ce qu’il trouve primordial.