Éoliennes : de nouveaux soupçons de pollution volontaire en baie de Saint-Brieuc – Mediapart 11 juillet 2022

Les avocats du Comité des pêches des Côtes-d’Armor viennent de faire un signalement au parquet de Brest. Sur la foi de vidéos réalisées par un lanceur d’alerte, ils soupçonnent le navire qui réalise les forages en baie de Saint-Brieuc pour la construction des éoliennes d’effectuer des rejets toxiques en mer, ce que conteste l’entreprise.

L’étonnant parcours de l’acier des futures éoliennes de Saint-Brieuc

L’acier qui sert à la fabrication des supports d’éoliennes posées en mer, au large de Saint-Brieuc, multiplie les manipulations à terre et les transports par bateau.

L’acier, utilisé par l’entreprise espagnole Navantia et ses entreprises associées, va parcourir des milliers de kilomètres avant de rejoindre la baie de Saint-Brieuc.
Pourtant, la localisation d’une partie du chantier de construction à Brest donnait l’impression de jouer la carte locale et de la proximité géographique par rapport à la zone d’implantation de ces éoliennes.

https://www.letelegramme.fr/economie/l-etonnant-parcours-de-l-acier-des-futures-eoliennes-de-saint-brieuc-08-04-2022-12977420.php

À Bournezeau, le chantier de la Zone Industrielle Éoliennes a démarré

Le paysage est déjà meurtri !

Un vrai champ de bataille qui aurait subi un pilonnage au mortier, avec des trous béants, des arbres abattus, des haies arrachées, des chemins élargis, des accès bétonnés, des grandes aires cailloutées et tassées afin de préparer l’arrivée des mastodontes routiers qui vont déposer leurs pales (non recyclables) de 55 mètres qui seront installées sur les mâts d’une hauteur moyenne de 100 mètres.