Vidéo – Les fortifications de Vauban menacées de déclassement à cause d’éoliennes – TF1 13 heures 20 janvier 2022

L’implantation de plusieurs éoliennes pourrait remettre en question l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des Tours Vauban, à Saint-Vaast-la-Hougue, mais aussi dans le reste du pays.

Un paysage sauvage dans lequel un parc éolien devrait s’établir d’ici quelques années. Les habitants de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) sont résignés et déçus, tout comme certains vacanciers pour qui la nouvelle est difficile à comprendre. Il faut dire que le parc devrait être construit à une trentaine de kilomètres du rivage, et donc des Tours Vauban, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Un problème selon Annick Perro, historienne. « La vue, c’est la valeur universelle exceptionnelle (…) Il faut aussi protéger les vues : de la mer vers les tours et des tours vers la mer. Or, ce sera pollué visuellement », estime-t-elle.

La question pourrait prendre une ampleur bien plus importante, car les fortifications de Vauban inscrites à l’Unesco en tant que telles en 2008 concernent un ensemble de douze sites partout dans le pays. Christiane Tincelin, présidente de l’association « Eolarge », l’explique : « Si l’un des sites est déclassé, désinscrit, c’est l’ensemble d’une inscription des sites Vauban qui tombent. »

​Deux éoliennes supplémentaires sont en train d’être construites dans le parc de Xanton-Chassenon, au sud-est de Fontenay-le-Comte – Ouest France 17 janvier 2022

Deux nouvelles éoliennes sont en cours de construction, depuis décembre 2021, dans la plaine de Xanton-Chassenon, près de Fontenay-le-Comte (Vendée). Elles viendront s’ajouter aux trois déjà construites non loin de là et, à quelques kilomètres, au parc de Nieul-sur-l’Autise, portées par la même société, Initiatives et énergies locales (IEL).

Le Conseil Départemental de la Vienne a voté un moratoire immédiat de toute installation éolienne dans le Département de la Vienne

Ayant constaté l’absence d’évolution positive dans le développement de l’éolien en Vienne, que ce soit en termes de rééquilibrage territorial des projets éoliens sur le territoire régional, de concertation locale, ou encore de préservation de l’attractivité touristique et résidentielle, le Conseil Départemental a adopté, à l’unanimité le moratoire éolien.

MANCHE Éolienne. Stéphane Bern s’en prend à Barbara Pompili

Stéphane Bern s’est insurgé contre la décision de faire construire des éoliennes dans la Manche, qui pourrait faire perdre la mention inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La raison ? Le Conseil d’État a validé la construction d’un parc éolien à 30 kilomètres des Tours Vauban situées sur la commune de Saint-Vaast-la-Hougue, dans la Manche. Les deux sites, situés en bord de mer se font face, malgré la grande distance entre les deux sites. Ce parc éolien risquerait selon les experts d’entraver la vue et de faire perdre la mention « inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO » acquise en 1929.

Sur Twitter, Stéphane Bern n’a pas manqué de qualifier la décision de « folie » et de s’en prendre à Barbara Pompili, la ministre de la Transition Écologique en affirmant qu’elle « portera une lourde responsabilité devant l’Histoire ».

Morbihan : la justice ordonne le démontage du parc éolien du Guern – Les Echos

Composé de trois mâts, le parc éolien situé près de Pontivy a été jugé illégal par le Conseil d’Etat. Une décision qui devrait mettre fin à quinze ans de procédures.

Le parc éolien composé de 3 mâts situé dans la commune du Guern (Morbihan), près de Pontivy, va vraisemblablement être démonté. Il a en effet été jugé illégal par le Conseil d’Etat qui a ordonné le démantèlement des installations.

Cette décision judiciaire devrait mettre un terme à plus de 15 années de procédures diverses. Si la société Parc éolien du Guern avait bien obtenu un permis de construire en avril 2005 pour ce projet, il avait été annulé quatre années plus tard par le tribunal administratif de Rennes à la demande d’une association de défense de l’environnement compte tenu de l’écosystème écologique du lieu d’implantation choisi.

Le 7 avril 2010, ce jugement avait été confirmé par la Cour administrative d’appel de Nantes pour qui « le site d’implantation des éoliennes, qui est traversé par la rivière Sarre, constitue un écosystème d’une grande valeur écologique, caractéristique des zones humides ». De plus, les juges avaient pointé la proximité des habitations du parc. L’une est située à seulement 380 mètres.

Quelques jours plus tard, le 15 avril 2020, le préfet du Morbihan avait mis en demeure la société exploitante – elle avait construit le parc malgré les différentes interdictions judiciaires – de déposer, dans les six mois, un dossier de cessation d’activité, sous peine d’une astreinte judiciaire de 1.000 euros par jour.

Malgré cette injonction, la société Parc éolien du Guern n’avait pas cessé la production d’énergie et avait effectué un pourvoi auprès du Conseil d’Etat qui vient donc d’être rejeté. L’exploitant du parc continue d’être soumis à une astreinte de 1.000 euros par jour.

Une nouvelle association au Pays de La Châtaigneraie : Vent des Lys

Une nouvelle association réunissant des habitants de La Chapelle-aux-Lys et Loge-Fougereuse a été créée aujourd’hui, dimanche 19 décembre 2021, lors de l’assemblée générale constitutive.
Cette excellente initiative est portée par des riverains en réaction au projet éolien de Loge-Fougereuse qui pourrait être implanté aux portes de leur lieu de vie.

Son objet est de défendre l’environnement et protéger les espaces naturels, le patrimoine bâti, la qualité des paysages des implantations d’éoliennes industrielles sur le territoire de la Communauté de communes du Pays de la Châtaigneraie et plus particulièrement des territoires des communes de La Chapelle-aux-Lys, Loge-Fougereuse, Saint-Maurice des Noues, Antigny, Saint-Hilaire-de-Voust, Marillet, Breuil-Barret, La Châtaigneraie, Faymoreau, Puy-de-Serre, Foussais-Payré et des communes avoisinantes.

Sont élus :
Président : Monsieur Bruno LOISLARD
Trésorier : Monsieur Noël GRELLIER
Secrétaire : Monsieur Luc CHARRON

Bravo à ces personnes courageuses qui prennent position pour préserver leur territoire.

Notre slogan « S’unir pour agir » prend ici tout son sens !
Les associations Vent des Noues, Vent de Voust et Vent qui Vire sont heureuses d’accueillir ces nouveaux membres à leurs côtés.
Le mouvement prend de l’ampleur et les habitants du Pays de La Châtaigneraie sont déterminés afin que ces projets éoliens ne deviennent pas une triste réalité.

Pour rejoindre cette dynamique et préserver les paysages du bocage :
Renseignements et adhésions : Association Vent des Lys ventdeslys@gmail.com