L’étonnant parcours de l’acier des futures éoliennes de Saint-Brieuc

L’acier qui sert à la fabrication des supports d’éoliennes posées en mer, au large de Saint-Brieuc, multiplie les manipulations à terre et les transports par bateau.

L’acier, utilisé par l’entreprise espagnole Navantia et ses entreprises associées, va parcourir des milliers de kilomètres avant de rejoindre la baie de Saint-Brieuc.
Pourtant, la localisation d’une partie du chantier de construction à Brest donnait l’impression de jouer la carte locale et de la proximité géographique par rapport à la zone d’implantation de ces éoliennes.

https://www.letelegramme.fr/economie/l-etonnant-parcours-de-l-acier-des-futures-eoliennes-de-saint-brieuc-08-04-2022-12977420.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.