Largeasse. Le projet éolien contesté

Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres s’oppose à la création d’un parc de six éoliennes à Largeasse, qui nuiraient à la migration de la cigogne noire.

Cigogne noire espèce menacée
La cigogne noire, une espèce menacée

Une présence que, selon le GODS, le porteur de projet ne pouvait méconnaître au regard des indications fournies préalablement par l’association. « Il est en conséquence inadmissible que la société porteuse du projet d’éoliennes, fasse en sorte de pratiquement éclipser la présence de cette espèce. »

Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres a donc émis un « avis très défavorable » sur ce projet. Cet avis viendra nourrir la réflexion du commissaire-enquêteur, lequel émettra lui-même un avis avant la décision préfectorale.

Lisez l’article sur Le Courrier de l’Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.