Oléron : un projet de parc éolien marin en pleine zone protégée – Libération 10/12/2020

Si la mise en place d’éoliennes représente un atout pour la politique énergétique française, celles-ci ne sauraient prospérer au détriment des enjeux écologiques.

Tribune. Un parc éolien marin au large d’Oléron, au cœur d’une zone Natura 2000 et d’un parc naturel, est-il concevable ? Cette question ne semble plus poser de problème particulier aux services de l’Etat, qui semblent désormais prêts à lancer la procédure de débat public. Ce projet controversé a pourtant mis du temps à être officiellement intégré dans la politique française de transition énergétique, tant les enjeux environnementaux, pluriels et complexes, s’avèrent éminemment difficiles à concilier. N’a-t-on pas, précisément, atteint les limites de la conciliation ? Car l’ambition de développer les énergies renouvelables en mer se heurte ici à celle, non moins importante, de préserver la richesse de la biodiversité (aviaire et marine), richesse (et fragilité) ayant motivé la mise en place de zones protégées de premier plan.

La réserve naturelle Moeze Oléron, en 2017. Photo Anne-Laure Robert. Naturimages

La suite à lire sur le site
Oléron : un projet de parc éolien marin en pleine zone protégée – Libération (liberation.fr)

Une réponse sur “Oléron : un projet de parc éolien marin en pleine zone protégée – Libération 10/12/2020”

  1. Sans être un proeolien je pose la question quel risque sur l’environnement marin. En effet il est bien connu que tout ce que l’on met en mer crée des réserves à poissons. Exemple : les épaves, les radeaux dérivants …. les points d’ancrage et la plateforme ne feraient ils pas le même effet?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.