Stéphane Bern, au comité départemental des énergies renouvelables d’Eure-et-Loir

Stéphane Bern s’est définitivement installé à Thiron-Gardais, dans le Perche.

C’est à sa casquette de Monsieur Patrimoine que la préfète d’Eure-et-Loir a visiblement songé en le nommant, en tant que « personnalité qualifiée », au tout nouveau comité départemental des énergies renouvelables.

Composée de représentants de l’État, des élus locaux, des associations de défense de l’environnement et d’organisations professionnelles, cette instance devra être saisie avant tout projet d’implantation d’éoliennes, dans un département où elles sont déjà très nombreuses (250) et où leur prolifération a soulevé de vives oppositions ces derniers mois.

https://www.leparisien.fr/eure-et-loir-28/stephane-bern-je-ne-suis-pas-contre-les-eoliennes-mais-pour-la-discussion-22-03-2022-BZ6WYLR3YBFTDNG52YXJQ72DRI.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.