Sur un air de « éolienoutai »

Dites-moi s’il vient
Enfin je pourrai me chauffer
L’État dit que lorsqu’on cherche bien
On finit toujours par trouver
Il dit qu’il n’est jamais très loin
On ne le voit pas souvent travailler
L’État dit « Travailler c’est bien »
Bien mieux qu’être mal accompagné
Pas vrai ?

Où est ton éolien ?
Dis-moi, où est ton éolien ?
Sans même devoir trop chercher
On sait ce qu’il ne va pas
Ah sacré éolien
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois
Que j’me gèle les doigts


En savoir plus sur Vent des Noues

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Une réponse sur “Sur un air de « éolienoutai »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.