Réponse d’Yves Auvinet, Président du département, au courrier de l’association du 1er novembre.

Le 1er novembre 2019, l’association Vent des Noues à adresser à Yves Auvinet, Président de notre département, un courrier l’informant de notre inquiétude grandissante concernant l’avenir du Pays de La Châtaigneraie, menacé par des projets éoliens qui prennent chaque jour une ampleur plus inquiétante.

Nous avons reçu la réponse de Mr Auvinet.

“Le Département appelle à un développement raisonné et raisonnable de l’éolien terrestre…
Il a déjà contribué largement à l’implantation d’éoliennes sur son territoire.
Le Département souhaite privilégier la densification des parcs existants par rapport à l’implantation de nouveaux parcs.”

Alors pour nos communes, pour les habitants, les agriculteurs, pour la biodiversité, pour le tourisme et pour préserver les qualités de la vie rurale, nous demandons le soutien et la mobilisation de l’ensemble des élus du département pour stopper les projets éoliens au Pays de La Châtaigneraie et en Vendée.

Interview RCF May Prate Vendée Tempêtes : Demande de moratoire éolien industriel

Plus de cinquante associations et personnalités de la région Pays de la Loire dont l’association Vent des Noues demandent à Christelle Morançais, présidente de Région, de soutenir un moratoire de 2 ans sur l’éolien industriel.
May Prate, présidente de la Fédération Vendée Tempêtes, est intervenue sur RCF au journal de 7h présenté par Fanny Brevet le mardi 28 janvier.

Le journal en intégralité sur RCF
https://rcf.fr/la-matinale/journal-de-7h-du-mardi-28-janvier

La consommation de gaz en Pays de la Loire a augmenté de 10% en 2019 – Ouest France 7 février

Dans la foulée de l’article sur le charbon, un article sur l’augmentation de 10% de la consommation de gaz en Pays de la Loire.

Principale explication : la production d’électricité à partir du gaz a bondi de 161% !

Le gaz est une ressource pour produire de l’électricité à cause de la moindre disponibilité du parc nucléaire et de la baisse de production d’énergie hydraulique.

Une nouvelle preuve du mensonge éolien. La baisse de production nucléaire + baisse de production de l’hydraulique + hausse installations éoliennes (et de leur intermittence) = hausse production d’électricité à partir du gaz et du charbon, centrales thermiques qui émettent énormément de gaz à effet de serre.

L’Europe importe de l’électricité sale – Ouest France 7 février

Quand on parle avec les promoteurs éoliens de l’intermittence de production des éoliennes et de l’obligation d’avoir en complément des centrales thermiques, ils nous rient au nez, comme lors de le réunion d’information d’IEL à St Maurice des Noues.

Ci-dessous l’article de Ouest France du 7 février est assez éloquent. L’Europe produit moins d’électricité sale, mais en importe plus.

Désolé, l’hypocrisie ne nous fait pas rire.