Indre : le crash d’une pale d’éolienne à St-Georges-sur-Arnon livre ses premiers secrets – La Nouvelle République 31/01/2021

Le lendemain de l’accident qui s’est produit le 12 janvier au petit matin, bon nombre de badauds étaient au chevet de l’éolienne qui a perdu une de ses trois pales de 11 tonnes et contemplaient ses 47 mètres de long à terre comme l’on regarde une baleine échouée.

Depuis dix ans que ce parc de cinq éoliennes fonctionne, rien ne laissait présager un tel incident qui n’a pas fait de victimes puisque l’éolienne est installée suffisamment loin des habitations et de la route.

Depuis, les techniciens de chez Aquo et Nordex réalisent leurs investigations. Chez Aquo, le développeur, un premier verdict vient de tomber : « Les premiers résultats d’analyses semblent confirmer que le dommage aurait été causé par un problème isolé du convertisseur du système d’orientation des pâles de l’éolienne Nordex endommagée. » Autrement dit, le convertisseur qui détermine l’orientation des pales et leur vitesse en fonction de la prise au vent n’a pas fonctionné normalement.

Quant aux deux autres pales, elles ont également été abîmées mais reste à savoir si le convertisseur en est la cause.

​Indre : le crash d’une pale d’éolienne à St-Georges-sur-Arnon livre ses premiers secrets (lanouvellerepublique.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.