Législatives 2022: les éoliennes sujets de controverses en Vendée – France Bleu 7 juin 2022

Les éoliennes terrestres doivent-elles encore se développer ? Les candidats aux élections législatives ont tous ou presque un avis sur la question tant le sujet divise les habitants proches des projets d’éoliennes. Illustration en Vendée.

« Le déploiement de l’énergie éolienne en France se fera à un rythme que la « société est prête à accepter« , a assuré la semaine dernière la nouvelle ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher. « Il ne faut pas se raconter des histoires en disant que la société française est prête à déployer (l’éolien) deux fois, trois fois plus vite« , confiait la ministre à l’AFP. En 2020, les éoliennes pesaient en France 8% de la production d’énergie selon France énergie éolienne (FEE).  Ce qui en fait la 3e source derrière le nucléaire (environ 70%) et l’hydroélectricité.

Il y a une saturation des paysages en Vendée de l’éolien. Simone Beaussant

Mais les projets suscitent souvent de vives controverses. A Cheffois près de La Chataigneraie en Vendée un projet de 3 ou 4 éoliennes est dénoncé par des habitants. « C’est un coin de bocage, donc ça veut dire qu’il va y avoir suppression d’arbres, élargissement des routes, l’hiver on voit le mât de mesure » (installé en août 2021) dénonce la vice présidente de l’association Vent qui Vire Simone Beaussant qui craint aussi pour la santé des habitants et que cela ne perturbe les élevages à proximité.  

Mais à Cheffois on a toujours su utiliser la force du vent, « il y a eu jusqu’à 17 moulins à vent » autrefois rappelle  le maire Jean-Marie Giraud favorable lui au projet et qui n’est pas convaincu par les arguments avancés par l’association Vent qui Vire. Consulté le conseil municipal de Cheffois a validé le projet, de quoi conforter Vivien Baumard, chef de projet à la société  Escofi éoliennes: « La zone répond à tous les critères techniques, distances réglementaires etc.. aujourd’hui on a beaucoup plus intégrer les notions de perturbations dues aux champs électromagnétiques sur l’élevage ».

La fédération Vendée Tempêtes a chiffré le nombre d’éoliennes terrestres dans la région Pays de Loire

  • 297 mâts accordés en Loire-Atlantique, dont 185 en service, 112 en attente de construction. 
  • 216 mâts accordés en Vendée, dont 180 en service, 36 en attente de construction.
  • 135 mâts accordés en Maine-et-Loire, dont 76 en service, 59 en attente de construction. 
  • 113 mâts accordés en Mayenne, dont 77 en service, 36 en attente de construction.  
  • 81 mâts accordés en Sarthe, dont 26 en service, 45 en attente de construction. 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-eoliennes-1654531445

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.